Concerts 2024

Eve indiscplinée

Lecture-performance de Lucienne Girardier Serex

22 mars à 20h15

Le conte biblique d’Adam et Eve, d’origine babylonienne, a fixé l’image d’une femme inférieure à l’homme, la rendant coupable d’avoir transgressé l’interdiction divine de goûter au fruit de l’arbre de la connaissance – fruit qu’elle offrira à Adam. Mais après avoir été chassée du paradis avec son compagnon, Eve donnera vie à deux garçons : on serait donc en droit de se demander si elle a vraiment été « maudite ». Sa transgression n’est-elle pas plutôt un acte de courage et de libération de l’ignorance, salué par un Dieu exempt de mesquinerie ? L’autrice et historienne indépendante Lucienne Girardier Serex a voulu interroger Eve, non comme un personnage biblique ou une déesse, mais comme une femme actuelle qui ne se contente pas d’idées reçues. Cette lecture est une promenade dans le Jardin d’Eden, qui suscitera en nous des questionnements autour des relations entre l’être humain et la nature, entre l’homme et la femme, entre le bien et le mal.

_____________________________________

Arbres

Un album de François Vé

19 avril à 20h15

« Arbres », le nouvel album de François Vé, est l’aboutissement de quatre mois de vie au Chalet de Pierre dans le Jura vaudois, un alpage situé à 1551 mètres d’altitude. Produit en grande partie grâce au système solaire de son vélo cargo, l’album se retrouve imprégné d’air pur, de calme et de quelques tempêtes, de sapins et du tintement des cloches des vaches. Les douze chansons – dont trois écrites en Bärndütsch, en Rumantsch et en Italien – nous invitent à un voyage, avec ses incertitudes, ses joies et ses moments de solitude. Douze photos prises sur l’alpage accompagnent les titres, un peu comme un calendrier. Sur scène, les chansons adoptent une forme épurée – guitare, piano, voix –, une performance artistique ponctuée de « respirations » par le biais de trois petits films en noir & blanc, tournés en pellicule super-8.

 

_____________________________________

LA LÉGENDE DU SERPENT D’APPENZELL

Contes & Musique

25 août à 20h15

Un drôle d’instrument de musique noir en forme de serpent est le centre de cette histoire. La légende, inspirée de fais réels, débute sur un alpage Appenzellois. Le serpent raconte ses méandres – Appenzell, Salzburg, Paris, Bern… de 1730 à nos jours. Il y aura un petit détour par le monde du merveilleux. Les notes du serpent se faufileront tout au long de ce spectacle, parfois accompagnées du violoncelle afin d’installer une ambiance très particulière, et de donner relief et émotion à la parole contée. Le Duo Isan travaille depuis deux ans pour créer et affiner ce spectacle. Stephan Berger, joueur et facteur de serpent a imaginé la fabrication artisanale de cet instrument. Isabelle Plomb Gafner, conteuse, en a fait une légende pétillante et touchante.

_____________________________________

Duo Double Talk

Rêveries musicales en quête de sens

13 septembre à 20h15

Les mélodies du duo formé par Michel Zbinden (vibraphone) et Rolf Perreten (guitare, compositeur) voyagent sur des harmonies complexes soutenues par des rythmes différents. Les arrangements sont travaillés par les deux musiciens et laissent la place à l’improvisation, ce qui suppose non seulement une réelle virtuosité, mais aussi une grande complicité entre musiciens : la couleur particulière du vibraphone se laisse envelopper par les différents timbres de la guitare, deux instruments offrant une palette de textures, de sons et de climats différents. Bien que l’orientation de Double Talk soit le jazz, le mélange des genres musicaux sera à l’honneur, tels que le tango, la musique du monde et le jazz atmosphérique, un jazz puissant et aérien à la fois.

Expositions 2024

ANIMA

Exposition de gravures et diverses techniques

Laissez-vous surprendre par les réalisations de la jurassienne Aline Trachsel, artiste aux multiples facettes qui vous propose de rencontrer, lors de cette première exposition personnelle, un univers chimérique de volatiles tous droits sortis de son imagination. À n’en pas douter, ces animaux fantastiques créeront un contraste aussi beau qu’étonnant avec les fresques médiévales de la Vieille église ! Aline vous invite à un voyage immersif au travers de ses œuvres, tantôt mobiles tantôt figées, et réalisées au moyen de techniques diverses où certains jeux de lumière insufflent « vie » à ces volatiles venus d’un autre monde. En latin en effet, « anima » signifie « âme », le souffle qui donne vie à tout être sensible.

Du 26 avril au 12 mai

Vernissage : le 26 avril à 18h00

_____________________________________

Chapitre 2 page 120

C’est à l’occasion de leurs anniversaires respectifs que Claudia Voyame-Giamberini (70 ans) et Raphaël Meneghelli (50 ans) vous invitent à leur nouvelle exposition, la deuxième ayant lieu entre les murs de la petite église médiévale St-Barthelemy. Il leur tient à cœur de dévoiler ici, en cet endroit énigmatique, leur travail constitué de poèmes, de bols et d’encaustiques (procédé artistique coloré, utilisant une cire plus liquide que la cire conventionnelle). Leurs œuvres se basent également sur le wabi-sabi, concept japonais du bouddhisme zen datant de l’époque s’étalant entre les 12e et 15e siècles, qui prône l’élégance et la noblesse dans une grande sobriété. « Wabi » évoque la beauté dans sa forme la plus simple et modeste, valorisant les imperfections. « Sabi » traduit l’usure naturelle par l’œuvre du temps, l’impermanence, et l’attrait pour les beaux objets qui « ont du vécu ». Cette exposition, qui se veut généreuse et colorée, réserve au visiteur bien d’autres surprises.

Du 24 mai au 9 juin

Vernissage : le 24 mai à 18h00

Chapitre 2 Page 120 

_____________________________________

Graines de vies

Passionnée par la beauté des courbes de l’être humain et de la nature, amoureuse des couleurs et des matières qui nous entourent, Stéphanie Courtet considère la peinture comme un acte de lâcher prise. Seules « les sensations, les émotions, les vibrations émanant du désir de l’âme » la guident. Sa peinture, un « acte magique » dit-elle, est intuitive : « Face à la toile vierge, j’ignore ce qui va apparaître. La couleur donne le ton ». L’exposition à laquelle nous sommes invité*es est l’expression des sensations d’harmonie, de douceur et de sérénité, de joie et parfois de féerie ressenties lors des immersions de Stéphanie au cœur de la nature, une « source d’inspiration puissante et infinie ». À travers ses toiles, où apparaissent la lune, les oiseaux et l’être humain, l’artiste exprime particulièrement sa reconnaissance aux arbres, essentiels à notre vie… et à la survie de tout être sensible.

Du 21 juin au 7 juillet

Vernissage : 21 juin à 18h00

_____________________________________

Regards croisées

Passionnée par la beauté des courbes de l’être humain et de la nature, amoureuse des couleurs et des matières qui nous entourent, Stéphanie Courtet considère la peinture comme un acte de lâcher prise. Seules « les sensations, les émotions, les vibrations émanant du désir de l’âme » la guident. Sa peinture, un « acte magique » dit-elle, est intuitive : « Face à la toile vierge, j’ignore ce qui va apparaître. La couleur donne le ton ». L’exposition à laquelle nous sommes invité*es est l’expression des sensations d’harmonie, de douceur et de sérénité, de joie et parfois de féerie ressenties lors des immersions de Stéphanie au cœur de la nature, une « source d’inspiration puissante et infinie ». À travers ses toiles, où apparaissent la lune, les oiseaux et l’être humain, l’artiste exprime particulièrement sa reconnaissance aux arbres, essentiels à notre vie… et à la survie de tout être sensible.

Du 23 août au 8 septembre

Vernissage : 23 août à 18h00

Expositions 2023

DESSINER DANS LE CIEL LE MOT « LIBERTÉ »

2021, 2e année de confinement. Comment meubler ce temps hors du temps ? Les balades quotidiennes avec sa chienne berger australien, aide l’artiste Hélène Vonlanthen Charmillot à observer la nature et apprécier le silence, à admirer le ciel bleu sans traces du passage des avions, à observer le ballet des oiseaux. Les oiseaux… Chaque jour, dessiner un oiseau pour le remercier d’exister, de contribuer à la fertilisation de la terre, chaque jour, dessiner dans le ciel le mot : « liberté ». Voilà le travail de l’artiste. Voilà ce à quoi vous convie cette exposition. Aussi venez, et laissez-vous emporter par l’appel de votre propre liberté intérieure, tout simplement.

Du 24 mars au 10 avril

Vernissage : le 24 mars à 18h00

 

_____________________________________

HORIZONS LOINTAINS

L’exposition « Horizons lointains » de Sophie Wermelinger-Toussaint nous invite à un voyage immobile, où nous pourrons laisser vagabonder notre imagination et laisser libre cours à nos impressions. Tels des nomades, nous voyagerons au gré de nos émotions. N’est-ce pas la nature même de la peinture, que d’immerger le spectateur dans un monde onirique où il se cherche lui-même ? Tombée sous le charme de la vieille église de Courrendlin, l’artiste d’origine alsacienne (et Jurassienne de cœur résidant à Boécourt) a souhaité partager entre ces vieux murs son œuvre intemporelle imprégnée de douceurs acryliques. Elle se fera une joie de nous guider vers ces horizons, si lointains et si proches à la fois, les week-ends du 5 au 7, du 12 au 14 et du 19 au 21 mai 2023.

Du 5 mai au 21 mai

Vernissage : le 5 mai à 18h00

 

_____________________________________

LA SPIRITUALITÉ, LA NATURE ET LE MYSTÈRE INSONDABLE

La spiritualité est un mystère aussi insondable que celui de la nature elle-même. C’est sans doute le message porté en filigrane par les œuvres de Nicole Bart, Bettina Boegli et Christelle Balmer, trois visions distinctes, réunies en une par la beauté sensible de leurs tableaux. Et par un même mouvement: aller de la matière à l’esprit. La nature, porte de l’invisible, ne procède-t-elle pas ainsi avec celles et ceux qui la contemplent ? Les artistes ont souhaité ne pas commenter l’âme de leurs œuvres. C’est à nous de la découvrir et, ce faisant, de nous en délecter. Pour définir leur exposition, le trio dévoile cependant ce qui ressemble à une énigme. A moins qu’il ne s’agisse d’une clé. « Trois artistes, trois expressions, trois visions ». En ajoutant : « Trois connexions ». Tout cela vous est suggéré, mais à vous de venir le ressentir.

Du 1er septembre au 17 septembre

Vernissage : 1er septembre à 18h00

_____________________________________

L’AUTRE PART DE MOI-MÊME

La surprenante exposition de Renato Salvi, intitulée « L’autre part de moi-même », réunit huiles, sérigraphies, gravures sur bois, aquarelles et céramiques. Une douce cacophonie, sous le regard d’Adam et Eve présents dans ce lieu magique, comme au premier jour. Il s’agit d’un mouvement de pendule entre ces diverses expressions, en quête d’un autre « moi » : à moins qu’il ne s’agisse de la quête du « moi » véritable. Le travail de l’artiste est figuratif, donc éloigné de l’abstrait ; il aime les stratifications, les intersections, ce qui lui permet d’avoir une « identité composite », comme la définirait la philosophe Myriam Revault d’Allonnes.

Du 29 septembre au 15 octobre

Vernissage : 29 septembre à 18h00

Concerts 2023

LE CHANT DU MONDE, SANS COMPROMIS

Contes & Légendes

21 avril à 20h15

Fruit d’un lent voyage initiatique à travers les Alpes, le nouvel album de Bardane le Rouge chante l’errance sans compromis. Au rythme léger de la marche en pleine nature, leur musique acoustique puise au fond de la simplicité originelle du chant du monde, y cherchant un appui pour supporter les égarements de nos sociétés contemporaines. Les mots tranchent. Les notes soignent. Les histoires se racontent au son de l’accordéon et de la guitare. Authentiques, leurs voix enrobent les pensées lourdes de mélodies étoilées pour les aider à s’envoler jusqu’aux oreilles éveillées. Et leur chemin de traverse emporte les rêveurs et leurs espérances loin des autoroutes tonitruantes et des monocultures mélancoliques.

_____________________________________

COMME DES LAPINS LÂCHÉS DANS LA NATURE

lecture musicale

2 juin à 20h15

L’écrivain Jean-Pierre Rochat nous lira un choix de nouvelles extraites de son dernier ouvrage, « Les mots comme des lapins lâchés dans la nature », en compagnie de son partenaire musical Urs Bruniman. Depuis qu’il est un paysan retraité, Jean-Pierre réside dans sa maison familiale qu’il avait quittée à l’âge de 14 ans, et où il vit aujourd’hui entouré d’animaux. Un retour en enfance, source d’inspiration, tout comme son demi-siècle de vie active dans la paysannerie. Dans son 14e et dernier livre, l’écrivain au style naturel et généreux commence par raconter son pèlerinage avorté pour cause de genoux bloqué…

 

 _____________________________________

L’INEFFABLE MORT’ELLE

Contes & musique

16 juin à 20h15

Venez et laissez-vous aller au frisson : immergez-vous dans le récit de ces contes en musique, autour du phénomène incontournable de la mort. Une soirée de 70 minutes qui nous poussera inévitablement à l’introspection, puisqu’en cette occasion on nous parlera indirectement de… nous. Un duo composé d’Andrée Oriet et Florence Réber.

_____________________________________

LA LÉGENDE DU SERPENT D’APPENZELL

Contes & Musique

25 août à 20h15

Un drôle d’instrument de musique noir en forme de serpent – animal magique, s’il en est – est le cœur de cette légende livrée par la conteuse Isabelle Plomb Gafner. L’histoire, inspirée de faits réels, débute sur un alpage Appenzellois. Le serpent raconte alors ses méandres – Appenzell, Salzburg, Paris, Bern – de 1830 à nos jours. Sans oublier un petit détour par le monde du merveilleux… Les sons légers et profonds du « serpent », fabriqué et joué par Stephan Berger, se faufileront alors entre les spectateurs durant environ une heure, parfois accompagnés, pour mieux séduire et caresser les âmes, de la profonde vibration du violoncelle. Une soirée magique, à n’en pas douter…

_____________________________________

MUSIQUE DES MIGRANTS DU 18e SIÈCLE LONDONIEN

Concert

22 septembre à 20h15

Au début du 18e siècle, l’Angleterre est le royaume le plus puissant d’Europe… et de la planète. Londres appartient à ces mégalopoles où se côtoyaient des populations issues de beaucoup de pays du monde, ce qui est toujours le cas de nos jours ; la mosaïque des cultures qui cohabitent en son sein est la conséquence de cette présence planétaire et donc d’une succession de vagues d’immigration. Octavio Brodziak à la flûte et Adrien Pièce au clavecin se feront une joie de vous faire découvrir une partie de la musique de ces migrants, telle qu’elle résonnait dans le Londres d’alors. Une fenêtre sur notre siècle sera également ouverte avec une interprétation du Visiteur de l’idylle de Isang Yun.

Concerts 2022

Odyssée Singulière

Contes & Légendes

25 mars à 20h15

L’une est au Nord, l’autre au Sud. Dans les veines de ces deux conteuses complices, amoureuses de leur coin de pays coulent le merveilleux, l’étrange et la poésie, du vin et du toétché. Odyssée Singulière (dès 10 ans) est un embarquement pour une traversée d’une heure onirique et ferroviaire de la Suisse, parsemée de légendes urbaines et de fantastique. À deux voix, les conteuses racontent les paysages, les territoires rêvés, les voyages entre le Jura et le Valais, entre le nord et le sud. Christine Métrailler vit en Valais. Elle aime débusquer le merveilleux dans le quotidien et faire une place à des héros ordinaires. Conteuse formée également à l’art du clown, elle défend une parole engagée, qui est tout à la fois poésie, jeu et rythme. Geneviève Boillat vit dans le Jura. Conteuse et enseignante, elle aime par-dessus tout « mitonner » des histoires, les assaisonner, pétrir les mots et les farcir d’images fortes, avant de les offrir au public.


Duo Naboo

Concert

6 mai à 20h15

Naboo, c’est l’histoire d’une complicité musicale entre une chanteuse, Sylvie Widmer, et un pianiste, Cédric Eschmann. Une association de longue date à travers diverses formations musicales, et notamment le récent projet Nightbird, qui se renforce avec ce duo chant et claviers. Le tandem emportera le public dans un voyage coloré, tant par sa diversité culturelle (chanson française et anglo-saxonne) que par les styles proposés (blues – pop – rock). Ces reprises sont marquées par la douceur, aussi bien dans les paroles que dans le chant. Tous les titres sont revisités et interprétés, de façon à nous transporter de la mélancolie vers la joie. Après les temps que nous venons de traverser, il s’agit d’une belle occasion de s’évader… La présence scénique de Sylvie ainsi que ses interactions avec Cédric rendront le voyage léger : vous serez en effet invité(e) à chanter, et à colorer ce moment spécial de votre sens de l’humour.

 

 


MVFR Quartet

Concert

17  juin à 20h15

MVFR Quartet est composé de 4 musiciens amoureux de la culture jazz. Pour notre pur bonheur, le répertoire du quartet navigue entre les standards du jazz, de la soul moderne et les rythmes latins, auxquels le groupe, de par la diversité de parcours de ses musiciens, ajoute sa touche personnelle. Entre les murs de la vieille église, ça promet !… Laura Minger est au saxophone et au chant ; Loïc Veya à la basse et à la contrebasse ; Bastien Fridelance au piano, et John Ren à la batterie.


Duo le Schindou & Serge Kottelat

Concert

23 septembre à 20h15

 Issu d’une longue et fidèle amitié, ce duo formé par le « Schindou » à l’accordéon et Serge Kottelat à la guitare vous apportera un pur moment de bonheur tout en musique : celui de retrouver ces mélodies inoubliables qui traversent les âges, de la chanson au jazz en passant par la rumba, le tango, le pop ou encore le musette. C’est un véritable bonheur de voir ces deux musiciens s’abandonner à leurs instruments, de les voir se laisser aller à des improvisations audacieuses et même ensorceleuses. Après le concert, vous vous surprendrez à fredonner l’un ou l’autre de ces airs enchanteurs, issus d’un moment hors du temps.

Expositions 2022

Liza Vadénoff

La force de l’Oiseau

Il y a de nombreuses années que Liza Vadénoff n’a plus exposé, se consacrant à son métier d’art-thérapeute pour les adolescents dans l’unité psy de Moutier. La création a cependant jalonné sa vie, comme un besoin, une urgence parfois et un plaisir toujours. Son rythme d’exécution en broderie et mosaïque s’apparentent à une sorte de méditation où l’esprit est concentré sur l’instant présent, et c’est pourquoi rayonne de son travail une atmosphère de paix qui imprègne celle ou celui qui le contemple. Les représentations sont en lien avec le vécu de l’artiste, qu’elle voit comme étant « calmement évolutif ». Mêlant dans une même œuvre des techniques aussi diverses que la peinture, la mosaïque et la broderie, son œuvre représente et défend la « liberté d’être ».

Du 1er au 17 avril

Vernissage : le 1er avril à 18h00

 

_____________________________________

Valérie Stegmueller

Douceurs vagabondes

Aux visages empreints de douceur, les traits gracieux des sculptures de Valérie Stegmueller évoque l’idylle des songes, la demeure d’un périple intérieur. Dans la complicité de la main et de la matière, l’artiste manie la terre, le bois, le fer et la pierre. Ses êtres sculptés éveillent des présences aussi paisibles que magnétiques, façonnés au gré de moments privilégiés. Par le dialogue des aspérités de la terre, des sillons attentivement tracés et des surfaces polies, se réalise la tendre évocation de nouvelles rencontres, aussi séduisantes que mystérieuses.

Du 20 mai au 6 juin

Vernissage : le 20 mai à 18h00

 

_____________________________________

Nathalise Urfer & Robert Frund

Libre de tempête et Grande Rivière

Dans « Libre de tempête », portraits photo en noir & blanc de Nathalie Urfer, de jeunes modèles sont transformés en célébrités, leur personne se mêlant à l’aura des icônes reproduites. Si les images de Björk ou de Bowie, d’un tableau de Courbet ou de Vermeer accrochent le premier regard, ce qui interpelle dans un deuxième temps est la présence sobre et intense des modèles. Par la plume de Robert Frund – des textes assemblés sous le titre « Grande Rivière » – le visible et l’invisible, le senti et le pressenti face à l’image résonnent alors comme une ode à la beauté secrète contenue en nous. La « Grande Rivière », est un autre nom du fleuve Amour, appelé ainsi par analogie phonétique avec son nom en russe, « Amur ». Suivant les contrées qu’il traverse, l’Amour est encore appelé grand fleuve, fleuve noir, fleuve du dragon noir…

Du 26 août au 11 septembre

Vernissage : 26 août à 18h0

Concerts 2021

Comme à la cour des Rois

annulé !

L’amitié qui lie la claveciniste Estefania Casavonas et le flûtiste Octavio Brodziak leur permet une complicité essentielle au dialogue musical de ce programme. Les deux artistes émérites, également professeurs en école de musique, nous invitent à découvrir « La musique à la Cour des Rois » : celle de Jean Sébastien Bach et de François Couperin, destinée au prince Léopold de Cöthen, et au « roi soleil », Louis XIV.

Vendredi 26 mars à 20h15


EVE Indisciplinée

Annulé !

Voici une étonnante exploration du mythe d’Eve par Lucienne Girardier Serex. Brillamment déclamé par l’auteure, poète, médiéviste et conteuse, ce texte fait rire mais il donne aussi envie de pleurer, il questionne, il «émotionne». Loin d’asséner des vérités toutes faites,
l’histoire de cette Eve libre et décomplexée, nullement inférieure à l’homme, porte un regard inédit sur le mythe
biblique et fait justice à la gent féminine.

30 avril à 20h


Unit 4, un “groove” coloré

Annulé !

Le répertoire du quartet vogue entre chansons françaises et anglaises, standards de jazz, mélodies rock et rythmes latins. On doit ces horizons larges aux différents parcours des musiciens qui composent le groupe. La rencontre de Laura Minger (chant, saxo alto et soprano) avec le jazz remonte à son entrée au conservatoire. John Ren est un intime de la batterie depuis toujours ; sa relation au monde de la percussion, suspendue un temps, l’a emmené à se passionner pour le jazz et la musique latine. Philippe Champion frappe les cordes de sa basse électrique depuis une trentaine d’années. Quant à Rolf Perreten (guitare), il a apprivoisé son instrument en autodidacte avant de prendre des cours Chez Marco Fugini. Epris de jazz, il apporte avec talent une touche harmonique très colorée à Unit 4.

Vendredi 18 juin à 20h15


Contes et légendes d’Undervelier

Sortir de notre quotidien et s’accorder une trêve, faire un saut dans le temps et tendre l’oreille à ces contes et à ces légendes d’Undervelier, petit village au confluent de trois rivières : voilà ce que nous propose la conteuse Nathalie Duplain Michel, enfant du village. Elle fera revivre plusieurs légendes enracinées en ces lieux, encadrés de sites pittoresques tels que les gorges du Pichoux ou la grotte de Sainte-Colombe, toutes histoires ressuscitées et couchées sur papier par son père Charles, qui fut l’instituteur du village. Magique…

vendredi 27 août 20h15


 Ode à la liberté

Des chansons qui contestent, bousculent et invitent au changement tout en s’enracinant dans la nature. Un projet mené par Jérôme Humbert, alias Onimo (à droite sur la photo), s’inspirant des musiques du monde – autant de rythmes offrant à ses textes poétiques le terreau fertile pour prendre leur envol. Au cœur de son travail artistique, sa poésie vient nous rejoindre, encourageant aussi  à la méditation.

Onimo (à g.): guitare, djeli ngoni, voix / Gérald Pittet: trompette

Vendredi 8 octobre à 20h15


 

 

Expositions 2021

Horaire :

Vendredi 18h00 à 20h00
Samedi et Dimanche 15h00 à 19h00

 

Francine Calame

Femmes de papiers

Francine Calame nous ouvre son univers fantastique. Les sculptures ont été créées à partir de bois flotté, de pierres et aussi de papier à base de fibres naturelles provenant de l’ail, de la rhubarbe ou encore des asperges. L’origine de ces sculptures est à chercher dans les petites statues féminines du paléolithique ainsi que dans les déesses de diverses mythologies. Déesses ou diablesses, féés, mères,
sœurs, filles ou épouses, amantes, alliées ou ennemies… A vous de trouver la clé.

Du 9 au 25 avril

Ouverture exposition : le 9 avril à 18h00

_____________________________________

Raphaël Meneghelli, Claudia Voyame-Giamberini

Poèmes, Peintures, ETC

Raphaël Meneghelli, poète et chanteur,a publié trois livres de poésie ainsi qu’un cd avec le groupe Divine Comédie. C’est le besoin d’inventer des univers aux couleurs différentes, qui le pousse hors de sa zone de confort. Pour cette exposition, il s’est associé avec Claudia Voyame-Giamberini, de Bassecourt, une artiste passionnée créant à l’adrénaline, afin de nous embarquer dans un monde
hautement coloré, dont l’interprétation est librement laissée au visiteur.

Du 28 mai au 13 juin

Ouverture le 28 mai à 18h00

_____________________________________

Bernard Mougenot

Sculptures d’hier et d’aujourd’hui

Bernard Mougenot est un sculpteur autodidacte et passionné par le travail du bois. D’essences et de styles divers, ces créations en petit format présentent comme fil conducteur le côté délicat de la vie et une douce sensualité, la main de l’artiste leur assurant toujours une précision d’exécution certaine. Laissez-vous surprendre, car certaines ce ces créations sont pour le moins énigmatiques. Au visiteur de dialoguer intérieurement avec elles…

Du 3 au 12 septembre

Vernissage 3 septembre à 18h00

_____________________________________

SaraSté

A travers soie

SaraSté est attentive aux transitions spatiales et temporelles… attirée par la mer, qui en est une métaphore privilégiée. Ses teintes, son rythme et ses rivages lui inspirent une nostalgie lointaine, à la lisière du songe et de l’éveil. Pour un partage ouvert sur notre propre imaginaire, l’artiste nous invite à un voyage vers des mondes et des êtres entrevus, des histoires murmurées. Par le jeu des mots et de la matière souvent recyclée, la couleur qui donne corps, la transparence, les voilà qui se révèlent, entraînés dans le sillage du tracé léger qui les ancre un peu, leur donne une certaine visibilité avant qu’ils ne s’évanouissent dans les brumes du souvenir…

Du 17 septembre au 3 octobre

Vernissage 17 septembre à 18h00

_____________________________________

Lou Rais

Un monde organique et irrationel

Annulé !

Lou Rais propose un laboratoire à l’intersection de trois mediums: le graphisme et la sculpture liés par la photographie. La surface graphique, conçue en papier, devient sculpturale par l’injection de l’ombre et de la lumière à travers une plaque de verre. Les surfaces s’en trouvent métamorphosées en un résultat évoquant un monde organique et irrationnel. Ce travail de recherche s’inscrit dans une quête d’expérimentation en parallèle de son activité de graphiste à Zurich.

Du 15 au 31 octobre

Vernissage 15 septembre à 19h00

Concerts 2020

EVE PROJECT

Récit musical

Annulé !

Le vendredi 24 avril à 20h15

Ce récit musical est une création originale de Lucienne Girardier Serex et de Ludovic Winkler. Il y a la lectrice et le musicien, la musique et le texte, personnages jouant l’un avec l’autre. Eve, curieuse et indisciplinée, expérimente dans le Jardin d’Eden le tout nouvel esprit insufflé en elle par le Créateur. Pourquoi, se demande-t-elle, l’Eternel a-t-il posé un interdit dans un monde parfait ? Elle s’en va consulter les animaux. Et voici que le lion répond: « Eve, verse-moi encore un peu de ton jus fermenté… ».

 

 


L’eau, le charbon, le fer

contes

Annulé !

le vendredi 5 juin à 20h15

Sortez de votre quotidien agité, faites un saut dans le temps et tendez l’oreille à ces contes et à ces légendes d’Undervelier, un petit village au confluant de trois rivières. Encadré par des sites pittoresques, tels que les gorges du Pichoux ou la grotte de Sainte-Colombe, son passé est indissolublement lié à l’industrie du fer. La conteuse Nathalie Duplain Michel a grandi à Undervelier. Elle fera revivre plusieurs légendes et histoires enracinées dans ces lieux, et mises par écrit par son père Charles, qui fut l’instituteur du village…

 

 


Concert flûte à bec & clavecin

Annulé !

Le vendredi12 juin à 20h

Estefania Casavonas (clavecin)  et Octavio Brodziak (flûte à bec), artistes émérites et professeurs en école de musique, nous invitent à découvrir « La musique à la Cour des Rois » de Jean Sebastian Bach et de François Couperin. Ces derniers ont composé pour le prince Léopold de Cöthen et pour Louis XIV : les pièces de ce programme sont d’une finesse et d’une élégance propres aux chefs d’œuvre du baroque. « Huitzitl » (le colibri en langue aztèque) de la compositrice mexicaine Gabriela Ortiz, apportera une note exotique et contemporaine au programme.

 


Unit 4

Annulé

Vendredi 19 juin à 20h15

Le répertoire du quartet voyage navigue entre chansons françaises et anglaises, standards de jazz, mélodies rock et rythmes latins. On doit cette large palette aux parcours des musiciens qui composent le groupe, et apportent chacun leur groove aux différents morceaux : Laura Minger (chant, saxo alto et soprano), John Ren (batterie), Philippe Champion (basse) et Rolf Perreten (guitares).

 

 


SWING ENSEMBLE

Vendredi 11 septembre à 20h15

L’ambition de cet ensemble vocal, formé par une douzaine de chanteuses, est de faire face aux défis du répertoire a cappella. La magie de ce dernier vient du fait qu’il n’y a pas d’instrument, et c’est pourquoi le rythme joue ici un rôle essentiel. Les instruments sont créés par la simple voix humaine, avec des combinaisons de syllabes et du contrepoint. Cette sonorité purement vocale, agréable et délicate, ou encore débordant d’énergie – selon qu’il s’agisse d’un gospel, du pop ou du rock – irradie l’auditeur d’une onde swing… suscitant du pur plaisir.

 

 


Thé de l’amitié

13 décembre à 17h00 

Expositions

A l’écoute du vent

Du 29 mars au 14 avril 2019

Née à Séville et arrivée en Suisse à l’âge de 13 ans, Samia Artho est une autodidacte passionnée par l’expressionnisme et l’art abstrait contemporain. Fille spirituelle de Dali, Tapies et Kandinsky, sa palette est souvent enrichie de pigments, du papier et autres matières : ainsi les reliefs et les contrastes entre mat et brillant jouent avec la lumière pour donner vie à ses œuvres. Les tableaux de Samia Artho reflètent force et vitalité ; ils illustrent sa passion pour la mer et la nature, de même qu’ils sont le miroir de ses questions métaphysiques.

Art Intérieur

Du 14 au 30 juin 2019

Les œuvres présentées dans cette exposition vont au-delà d’une démarche artistique. Pour leur peinture et sculptures sur métal, Liliana Martinelli (plasticienne, conseillère de mode, thérapeute) et Joël Joliat (peintre décorateur, éclairagiste et sculpteur) se sont inspirés de symboles et de musiques sacrées. Il s’agit de créations « guérisseuses d’âmes » qui harmonisent l’esprit, ayant le don de rééquilibrer les champs vibratoires du lieu où elles prennent place. Exposées entre les murs de la vieille église, lieu de pèlerinage au Moyen-âge, on se réjouit…

Instants

30 août au 15 septembre 2019, vernissage vendredi 30 août 18h

Originaire de Moldavie, Natalia Rais (Nacha) est arrivée dans le Jura en 2006. C’est à l’occasion de ses nombreuses balades dans la nature, que ses rencontres avec les habitants de la forêt auront lieu – suscitant en elle une véritable « alchimie amoureuse » avec notre canton. Ces moments magiques, elle les fixera par la photographie, les retravaillant ensuite sur papier, à l’aquarelle, au stylo-feutre ou au crayon. L’exposition « Instants » nous invite ainsi à la rencontre poétique de la nature, dans l’instant fugitif du présent.

Manchots et compagnie

Du 27 septembre au 13 octobre 2019

L’exposition de photo de Muriel Schüpbach nous emmène à la découvertze des îles Malouines, un archipel balayé par les vents situés dans  les “50èmes hurlants”, entre l’Argentine et l’Antarctique. Elle présente un aperçu de la faune, avec principalement des photos d’éléphants de mer dont les jeunes ont une frimousse attendrissante avec leurs grands yeux noirs, ainsi que différentes espèces de manchots qui nichent en des colonies bruyantes et animées.