Concerts 2024

Eve indiscplinée

Lecture-performance de Lucienne Girardier Serex

22 mars à 20h15

Le conte biblique d’Adam et Eve, d’origine babylonienne, a fixé l’image d’une femme inférieure à l’homme, la rendant coupable d’avoir transgressé l’interdiction divine de goûter au fruit de l’arbre de la connaissance – fruit qu’elle offrira à Adam. Mais après avoir été chassée du paradis avec son compagnon, Eve donnera vie à deux garçons : on serait donc en droit de se demander si elle a vraiment été « maudite ». Sa transgression n’est-elle pas plutôt un acte de courage et de libération de l’ignorance, salué par un Dieu exempt de mesquinerie ? L’autrice et historienne indépendante Lucienne Girardier Serex a voulu interroger Eve, non comme un personnage biblique ou une déesse, mais comme une femme actuelle qui ne se contente pas d’idées reçues. Cette lecture est une promenade dans le Jardin d’Eden, qui suscitera en nous des questionnements autour des relations entre l’être humain et la nature, entre l’homme et la femme, entre le bien et le mal.

_____________________________________

Arbres

Un album de François Vé

19 avril à 20h15

« Arbres », le nouvel album de François Vé, est l’aboutissement de quatre mois de vie au Chalet de Pierre dans le Jura vaudois, un alpage situé à 1551 mètres d’altitude. Produit en grande partie grâce au système solaire de son vélo cargo, l’album se retrouve imprégné d’air pur, de calme et de quelques tempêtes, de sapins et du tintement des cloches des vaches. Les douze chansons – dont trois écrites en Bärndütsch, en Rumantsch et en Italien – nous invitent à un voyage, avec ses incertitudes, ses joies et ses moments de solitude. Douze photos prises sur l’alpage accompagnent les titres, un peu comme un calendrier. Sur scène, les chansons adoptent une forme épurée – guitare, piano, voix –, une performance artistique ponctuée de « respirations » par le biais de trois petits films en noir & blanc, tournés en pellicule super-8.

 

_____________________________________

LA LÉGENDE DU SERPENT D’APPENZELL

Contes & Musique

25 août à 20h15

Un drôle d’instrument de musique noir en forme de serpent est le centre de cette histoire. La légende, inspirée de fais réels, débute sur un alpage Appenzellois. Le serpent raconte ses méandres – Appenzell, Salzburg, Paris, Bern… de 1730 à nos jours. Il y aura un petit détour par le monde du merveilleux. Les notes du serpent se faufileront tout au long de ce spectacle, parfois accompagnées du violoncelle afin d’installer une ambiance très particulière, et de donner relief et émotion à la parole contée. Le Duo Isan travaille depuis deux ans pour créer et affiner ce spectacle. Stephan Berger, joueur et facteur de serpent a imaginé la fabrication artisanale de cet instrument. Isabelle Plomb Gafner, conteuse, en a fait une légende pétillante et touchante.

_____________________________________

Duo Double Talk

Rêveries musicales en quête de sens

13 septembre à 20h15

Les mélodies du duo formé par Michel Zbinden (vibraphone) et Rolf Perreten (guitare, compositeur) voyagent sur des harmonies complexes soutenues par des rythmes différents. Les arrangements sont travaillés par les deux musiciens et laissent la place à l’improvisation, ce qui suppose non seulement une réelle virtuosité, mais aussi une grande complicité entre musiciens : la couleur particulière du vibraphone se laisse envelopper par les différents timbres de la guitare, deux instruments offrant une palette de textures, de sons et de climats différents. Bien que l’orientation de Double Talk soit le jazz, le mélange des genres musicaux sera à l’honneur, tels que le tango, la musique du monde et le jazz atmosphérique, un jazz puissant et aérien à la fois.